La première fois, on a toujours un peu peur! La première fois, on se dit que l'on va être maladroite! la première fois, on s'en souvient toute sa vie! Pour la première fois, j'ai cousu un manteau et j'ai adoré ça et j'en reste encore toute baba... Moi, toute seule, j'ai cousu mon manteau d'hiver, non, mais allo, quoi! Ok, toute seule, mais tout de même bien coachée par Carmen Bouchard!!!

Qui est Carmen Bouchard?

12115428_1187599637921025_2076699606019102678_n

Les couturières la connaissent assurément; les addictes aux émissions lifestyle aussi avec Cousu Main et puis celles qui, comme moi, ont eu la chance de la rencontrer lors de la présentation de machines à coudre et autres brodeuses d'une certaine marque s'en souviennent parce qu'elle a un sacré bagoût, qu'elle sait de quoi elle parle en couture, et qu'elle n'est pas avare de bons conseils! Et justement, avec ce livre, c'est clairement son objectif: nous épauler, nous aider, nous orienter dans la couture, parfois un peu ardue, mais pas non plus insurmontable, d'un manteau, et pour l'avoir testé du début à la fin, je peux vous assurer qu'elle sait y faire. D'autant que son Blog présente, en plus du livre, de nombreuses astuces pour coudre ce manteau et ça aide énormément, surtout si, comme moi, vous souhaitez faire une doublure plus longue que ce qui est proposé dans le livre "Le manteau de Carmen" paru aux éditions La Plage.

Ce livre, je l'avais repéré sur le site Chouette Kit car Carmen a collaboré avec les Chouettes pour proposer un kit complet, livret plus tissus, ce qui est une collaboration  parfaitement logique car tous ont à coeur de nous coacher dans l'apprentissage de la couture, mais j'avais manqué la vente de ce kit, parti très très vite, tellement il a eu du succès! On devait néanmoins être destinés à nous rencontrer, ce fameux manteau et moi, car j'ai eu l'immense chance de gagner le livre seul sur IG; et comme j'avais 3mètres de tissu parfaitement adapté à cette couture.... Et bien le voilà:

67e0d978-1f99-4890-b9c2-9a9a4dd12a96

J'ai mis 4 jours à le réaliser; de la reproduction du patron à la découpe du tissu puis à la couture, par étapes forcément, car difficile de coudre non stop avec une grande famille et j'ai d'ailleurs suivi un des conseils de Carmen qu'elle avait donné lors du salon avec Cindy et Anne-Charlotte: procéder par étape, un jour patronage, un jour choix du tissu et placement du patron, un jour découpage et un jour ou deux, couture; prendre le temps de coudre, ne pas se précipiter! et elle a raison, car finalement, je n'ai pas vraiment galéré à coudre ce manteau, hormis pour la doublure car au départ je suis partie sur une couture doublure du haut du manteau comme indiqué dans le livre, et très vite j'ai eu envie de le doubler entièrement; sauf que j'avais juste assez en doublure et que j'ai du jongler avec mes morceaux!

J'ai choisi de le coudre en taille 38 pour le porter avec un gilet chaud mais qu'il ne soit pas trop grand non plus! ajusté juste ce qu'il faut! avec un coupon en caban de laine gris chiné foncé de chez Les Coupons Saint-Pierre, et une doublure de chez Mondial Tissus.

5d4f3fdb-62c2-4a0b-bc2e-dcf5b089287e

J'ai opté pour des poches plaquées plutôt que passepoilées ou à patte, c'était clairement plus simple pour moi, je ne sais pas pourquoi, les poches me faisaient peur, mais il faudra vraiment que je teste la technique de Carmen pour les poches passepoilées! par contre, j'ai entièrement doublé ma capuche et entièrement doublé le manteau:

20181105_172900

J'ai rajouté une petite poche intérieure aussi

20181105_172954

Et il est plus long de 3 cm par rapport à mon patron d'origine!

028f8d27-531c-4cc7-b0ad-277938d8e594

2555c735-f4e2-4dd2-af6e-55cab4451076

081a2942-c015-4b02-8ffb-36e61795c566

 

Et bien voilà, mission accomplie... J'ai eu peur, j'ai quand même osé, j'ai vaincu et si, à l'évidence, il y a des imperfections, je m'en sors plutôt bien et en plus ce manteau arrive à point nommé pour affronter le froid hivernal ! Ce manteau de Carmen, je vais le dédier à ma mamie Lucette qui m'a cousu, souvent, tous mes manteaux, surtout quand j'étais ado et que je voulais un modèle sans le trouver à des prix abordables; avec elle, tout etait possible, elle cousait tout et reussissait tout; ce manteau, je l'ai cousu en pensant à elle et à la fierté qu'elle aurait ressenti en voyant ce que je sais faire maintenant! Je n'ai pas encore son talent, mais j'ai, je crois, un peu de sa passion; elle n'est plus là depuis plus de 15 ans, mais je pense chaque jour à elle! Désolée pour cette minute sentimentalo, ça m'arrive rarement, mais je voulais rendre hommage à celle qui était ma grand-mère, ma confidente, ma meilleure amie! 

IMG_20180716_132906_992

Je retourne à mes coutures et mes crochets et je vous dis à très vite!